Vos liens préférés

Heures d'ouvertures

Accès gratuit au web

 

Mardi

Mercredi

Vendredi

de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

 

Samedi de 9h30 à 12h

C’est en octobre 1997 que la Ville décide de s’engager sur les autoroutes de l’information. Assez rapidement, la Ville décide de développer un site Internet et de mettre sur pied le « Centre Public d’Information » afin de sensibiliser la population à l’usage des technologies de l’information. Disposer d’une vitrine sur le Net n’était pas le seul objectif de la Ville, rendre les Nouvelles Technologies et Internet accessibles aux verviétois faisait réellement partie des défis.

 

En mai 1999, la Région wallonne va apporter son soutien à ces deux initiatives dans le cadre d’un programme de développement des « télé-services ».

 

Trois ans après la mise en route du dossier, le 10 novembre 2000, .Ve était prêt à accueillir ses premiers visiteurs. L’intérêt d’un tel centre pour la Ville était de permettre aux personnes qui ne disposent pas d’un ordinateur ou d’une connexion Internet d’effectuer des recherches. Le but de .Ve était de sensibiliser et de familiariser le plus grand nombre à ces nouveaux outils. Faut il rappeler qu’au début du 3ème millénaire, l’usage de l’informatique était en effet bien moins répandu que maintenant ? C’est donc un véritable succès de foule que connait le Centre dès son ouverture. Beaucoup de surfeurs verviétois, maintenant équipés chez eux, ont fait leur premier pas sur la toile accompagnés par les animateurs du Centre.

 

En 2007, le label « Espace Public Numérique de Wallonie » est créé. Celui-ci s’inspire notamment des centres d’accompagnement tels que celui de Mons, Seneffe, Marche, Verviers, … qui furent des pionniers en la matière. C’est donc tout naturellement que .Ve rejoignit, en juin 2008, le réseau des EPN labellisés de Wallonie, animé par un Centre de ressources créé par TechnofuturTIC.

 

Aujourd’hui, pas moins de 8.035 usagers sont inscrits au Centre, et des dizaines de personnes en passent quotidiennement les portes que ce soit pour s’inscrire, pour prendre des rendez-vous, pour venir surfer ou tout simplement pour poser des questions !

 

La démocratisation croissante de l’usage des nouvelles technologies entraine mécaniquement le développement d’un sentiment d’exclusion de plus en plus important au sein des publics précarisés. Différentes politiques sont donc mises en œuvre pour lutter contre cette « fracture numérique ». L’offre de service du Centre a du évoluer en conséquence.

 

Au fil des années, le Centre Public d’Information s’est attaché à développer et diversifier ses offres de service, c’est ainsi qu’en 2008 une nouvelle salle de formation a été ouverte à côté de la salle de consultation libre.

 

Depuis décembre 2009, en partenariat avec le C.P.A.S. de Verviers, le Centre .Ve s'implique auprès des seniors dans les maisons de repos en proposant des animations et de l'initiation à Internet en utilisant du matériel adapté. La délocalisation du service est d’autant plus importante puisque les résidents des maisons de repos sont souvent dans l’incapacité de se déplacer et sont, de facto, éloignés de l'accès à Internet. Les maisons d’enfants du CPAS sont également accompagnées par le Centre, qui soutient le développement de leur équipement informatique.

 

Après dix ans d’accompagnement à l’utilisation des nouvelles technologies, le Centre .Ve - et les Espaces Publics Numériques en général – ont encore beaucoup à faire : en 2000, Internet était un gadget, une technologie nouvelle dont beaucoup doutait de l’utilité. Aujourd’hui, les services en lignes sont devenus incontournables. Les administrations, les banques, les entreprises et les particuliers utilisent préférentiellement Internet pour diffuser et échanger l’information. Plus que jamais, les publics éloignés des technologies de l’information ont besoin de formation et d’accompagnement.